Association des actionnaires des sociétés cotées à la Bourse régionale des valeurs mobilières
AASCOT-BRVMAASCOT-BRVMAASCOT-BRVM
(Lundi - Vendredi)
info@aascotbrvm.org
Abidjan, Côte d'Ivoire
AASCOT-BRVMAASCOT-BRVMAASCOT-BRVM

Vison et Missions

" Nous prônons l’éveil des consciences de l’investisseur moyen "

L’AASCOT-BRVM a été mise sous les fonts baptismaux par des personnes qui avaient à cœur la formation de ses membres aux  mécanismes financiers et boursiers.

Après avoir constaté les dysfonctionnements quant au caractère opaque de la gestion des actions boursières, les membre fondateurs se sont réunis pour former les actionnaires à la gestion de leurs avoirs, et pour leur donner les moyens de défendre leurs intérêts.

Nous vous conquerir tout l’espace UEMOA, et l’espace mondial pour qu’on dise qu’à la BRVM, à la bourse d’Abidjan, il y a une organisation qui accompagne réellement les investisseurs. 

Nos actions suivent les mutations du milieu boursier pour relever les challenges

Lorsque vous venez investir à la bourse, notre objectif est que vous trouviez une organisation des investisseurs au niveau des petits porteurs.  En termes  de bonne gouvernance et pour mieux rassurer les investisseurs qui viennent d’Europe, d’Amérique qui ont besoin d’organisation du même type existant déjà chez eux à qui ils peuvent mentionner des dysfonctionnements de la bourse. Ces investisseurs ont besoin d’être rassurés quant au sérieux de la bourse surtout que les gens se méfient des investissements en Afrique.

Défendre les droits des membres

Formation des membre sur la Bourse

Représentation des petits porteurs

Luttons contre la pauvreté

Nous influençons le marché dans la mesure où dans les cotations quotidiennes, il y a des échanges. Les informations dans les échanges que nous communiquons à nos membres, peuvent faire qu’un membre puisse  être intéressé par l’action x de telle ou telle Entreprise. On peut ainsi susciter une forte demande sur une action. Mais dans un autre sens l’on peut encore influencer le marché. Comme exemple, il y a des sociétés qui étaient présentes à la BRVM et qui lors d’une de leurs assemblées générales  ont voulu se retirer de la bourse parce que l’actionnaire majoritaire en avait décidé ainsi. Mais avec les lois de l’Ohada dont étaient imprégnés nos membres, ce genre de diktat prend  fin. 

L’année dernière nous avons rencontré le  comité national de privatisation des entreprises de Côte d’Ivoire. On leur a fait part d’un certains nombres de préoccupations notamment certaines Entreprises que l’Etat n’introduit pas en bourse et qui auraient pu leur permettre de lever des fonds. S’agissant de lever des fonds, des emprunts obligataires sont lancés pour appuyer les actions de l’Etat de Côte d’Ivoire. Lorsque l’emprunt est lancé le matin, il se clôt au plus tard à 13h. C’est la même chose dans les Entreprises en ce qui concerne leur introduction en bourse. SUCRIVOIRE, la SIB etc.. Ainsi, nous préparons nos membres à rentrer dans le capital de ces Entreprises pour recevoir des dividendes dans deux(2) ans, un(1) an voir six(6) mois

” Notre souci est d’inciter tout homme, quelque soit ses moyens financiers à l’investissement “

Nous donnons des conseils judicieux, nous montrons les mécanismes qu’il faut
pour qu’ils soient armés et défendre leurs investissement avec ou sans l’AASCOT-BRVM
afin que le retour sur investissement soit assuré.

En plus des autres action, nous faisons l’analyse des rapports annuels des sociétés afin de faire des études sur ces rapports pour une meilleure visibilité dans le fonctionnement réel de ces sociétés. Cela nous permettra de jauger de l’état, surtout financier et organisationnel de ces entreprises, afin que nous, membres de l’AASCOT-BRVM  et actionnaires de certaines de ces sociétés, nous puissions apporter un regard critique et objectif lors des assemblées générales.

At vero eos et accusamus et iusto odio digni goikussimos ducimus qui to bonfo blanditiis praese. Ntium voluum deleniti atque.

Melbourne, Australia
(Sat - Thursday)
(10am - 05 pm)
X